Les normes HACCP sont-elles obligatoires ?

Afin de garantir des nourritures de qualité, tout en respectant les règles d’hygiène et de la propreté, la formation HACCP est devenue obligatoire pour certains établissements travaillant dans les métiers de cuisine, et à recommander pour d’autres. En effet, pour des raisons de santé publique, une entreprise culinaire, comme la restauration ou les snacks, doit avoir au moins un collaborateur ayant une attestation en HACCP. Pour qui est-elle vraiment obligatoire la HACCP ?

Qui sont concernés par la formation HACCP obligatoire

La formation HACCP est obligatoire pour tout établissement dans les métiers de cuisine ayant comme services, des préparations qui doivent être consommées immédiatement.

Cette mesure, applicable depuis octobre 2012, concerne donc, tous les restaurants, peu importe le nombre de leurs étoiles, les services de restauration rapide, tous les snacks, les cafétérias, et d’autres établissements ayant des services similaires. Pour cela, vous, les personnes travaillant dans ces types d’établissements, peuvent accéder sur oaformation.com afin de mieux se renseigner plus sur la formation HACCP.

Pour certains types d’établissements, la formation n’est pas obligatoire. Cela étant, il est fortement recommandé que ceux-ci suivent quand même des règles d’hygiène strictes pour pouvoir proposer des aliments sains à leurs clients. Donc, la formation HACCP est facultative pour les professionnels comme les boulangers, les charcutiers et les bouchers, les traiteurs ne disposant pas de mange debout ou places assises, les tables d’hôtes proposant des menus uniques avec des produits de terroirs, les chefs cuisiniers à domicile, et les rayons traiteurs des grandes et moyennes surfaces.

C’est quoi la HACCP ?

La formation HACCP dispense des modules, ayant pour objectif d’établir des points de contrôle pour les aliments, qui seront utilisés comme ingrédients dans la préparation des nourritures pour les clients.

La HACCP comprend 7 actions principales qu’il faut exécuter pour évaluer les dangers potentiels des aliments, ou pour les anticiper. C’est donc une procédure à mettre en place dans les établissements travaillant dans le milieu culinaire.

La première chose à faire dans la HACCP est de bien analyser les dangers potentiels, ou déjà survenus. Après cela, il faut définir les points critiques pour pouvoir bien maitriser ces dangers. La troisième étape est la fixation des seuils critiques. Ensuite, il faut mettre en place une surveillance, afin de bien maîtriser les points critiques. La prochaine étape détermine les mesures correctives qui doivent être appliquées. Après, il est important de mettre en application les méthodes de vérification. Et, enfin, il faut mettre en place la procédure à suivre.

Déroulement de la formation HACCP

La formation HACCP a une durée totale de 14 heures au minimum. Et, pour suivre la formation, il n’existe pas de prérequis spécial.

En ce qui concerne les contenus de la formation, ils traitent surtout des thèmes en rapport avec les aliments pouvant présenter des dangers pour les consommateurs, comme ceux pouvant provoquer des allergies. Le stage répond aussi aux questions : comment mettre en place une procédure HACCP, et comment la mettre en œuvre sur le terrain.

A la fin de la formation le participant pourra avoir une attestation réglementaire d’hygiène alimentaire. Cela est utile dans l’exercice de son activité dans le milieu culinaire.

Quel est le contenu d’une formation au permis d’exploitation ?
Les 5 critères à maîtriser selon le HACCP